23 février 2009

La solution finale

Pourquoi ? Question sans réponse et quelques millions de mortsSe battre et disparaître, c'est leur unique sortDes conditions de survie inimaginablesLorsque nous mangeons, innocents, à notre table Une idéologie des plus terrifiantesEt pourtant on la retrouve, là, dominanteDéportations, souffrances, ou encor' maltraitancesOn voudrait supprimer ces horreurs à outrance ~Dring~
Posté par dring à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2009

Moluchon Polochon

Que la douceur de l'amitié soit faite de rires et de plaisirs partagés. ~Khalil Gibran~
Posté par dring à 22:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 décembre 2008

Chanson pour les enfants l'hiver

Dans la nuit de l'hivergalope un grand homme blancc'est un bonhomme de neigeavec une pipe en boisun grand bonhomme de neigepoursuivi par le froidil arrive au villagevoyant de la lumièrele voilà rassuré. Dans une petite maisonil entre sans frapperet pour se réchauffers'assoit sur le poêle rouge,et d'un coup disparaîtne laissant que sa pipeau milieu d'une flaque d'eaune laissant que sa pipeet puis son vieux chapeau. ~Jacques Prévert ~
Posté par dring à 17:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 octobre 2008

Un sourire pour la vie

Les sourires qu'on a sourisne sont qu'un unique sourireentre le berceau et la tombeon ne le sourit qu'une foismais fût-il une fois souric'est la fin de toute misère ~Christian Bobin~
Posté par dring à 12:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 octobre 2008

Cette vague verte, dans leurs yeux, ce germe d'une vision terrible, c'est une retenue d'éternité, le point où s'inversent les images d'un autre monde, avant de s'imprimer dans les chairs d'un livre qu'ils planteront un jour en terre, enfoui, profond. Pour qu'il leur survienne un arbre dont chaque fleur sera un sourire, une mousse de sourires, un banc de mots et de lèvres charitables. ~Christian Bobin~
Posté par dring à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2008

Qui suis-je?

Dans l'obscurité d'un être émerveilléQui suis-je?Dans la lumière d'une nuit bleutéeQui suis-je?Dans l'inconnu d'un intérieurQui suis-je?Dans l'expression d'un visageQui suis-je? ~Dring~
Posté par dring à 08:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 octobre 2008

Vercors '08

Au milieu des arbres rouges et des montagnesCe sont des moments magiques qui m'accompagnentUne semaine inoubliable dans le silenceRemplie de délires, d'amitié et d'espérance ~Dring~
Posté par dring à 11:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 septembre 2008

Quand j'étais petit...

Je croyais que les voitures devenaient carrées en vieillissant.Je croyais qu'il n'y avait rien de plus fort que le roquefort.Je croyais qu'il ne fallait jamais battre une femme, même avec une fleur.Je croyais que les pommes de terre portaient des robes de chambre.Je croyais que si j'embêtais un éléphant il s'en souviendrait toute sa vie et pourrait se venger même plus de cinquante ans après.Je croyais que si j'avalais un noyau un arbre allait pousser dans mon ventre.Je croyais que l'endroit où on allait était toujours juste sur le... [Lire la suite]
Posté par dring à 21:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juillet 2008

Sur les vagues de la musique

À présent, personne n'est obligé de le croire, et pour être exact, je n'y croirais pas moi-même si on me le racontait, mais la vérité vraie c'est que ce piano commença à glisser, sur le parquet de la salle de bal, et nous derrière lui, avec Novecento qui jouait, sans détacher son regard des touches, il avait l'air ailleurs, et le piano suivait les vagues, il s'en allait d'un côté, revenait de l'autre, puis tournait sur lui-même, et filait droit sur les baies vitrées, puis, à un cheveu de la vitre, il s'arrêtait et recommençait à... [Lire la suite]
Posté par dring à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2008

La mer démontée

J'avais trois jours devant moi, je dis : "Tiens, je vais aller voir la mer." Je prends le train, j'arrive là-bas. Je vois le portier de l'hôtel, je lui dis : "Où est la mer ?", "La mer... elle est démontée !", "Vous la remontez quand ?", "Question de temps.", "Moi, je suis ici pour trois jours...", "En trois jours, l'eau a le temps de couler sous le pont...", "Le pont ?... Merci... je vais attendre demain." Le lendemain je lui demande : "Où est le... [Lire la suite]
Posté par dring à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]