Sandrine,
Très chère Sandrine,
Voici le résultat de nos combines.
Une fois tu te retrouves pleine de farine
Jusque sur la poitrine.
Parfois, sur scène, tu te dandines.
Mais heureusement, nous sommes tes copines
Toujours là pour prendre soin de ta bobine!
Cependant n'oublie pas de prendre tes vitamines
Et de faire du trampoline
Autrement tu auras une tête de sardine
Et on t'appellera Capucine!
Bref, continue à faire la coquine
En buvant les sirops grenadines
Au-delà de la routine,
Sans oublier tes origines,
Tu chemines,
Tu te paufines,
Dans la fuine et dans la juine!

Tes copines,
Mari(n)e et Céline
(le 14.09.2009)